Les organisations professionnelles en charge de la promotion collective d’un produit alimentaire sont souvent à la recherche d’une idée suffisamment générique pour rassembler  les professionnels sous une même bannière. Souvent retenu, l’axe nutritionnel permet de justifier un message par les valeurs intrinsèques du produit tout en laissant aux industriels la possibilité de développer leurs propres communications. Ceci étant, les contraintes de toute communication collective conduisent quelques fois à des campagnes fondées sur un plus petit commun dénominateur qui ne permet pas d’émerger en termes de message ou de création.

A ce titre, on ne reprochera pas au California Milk Processor Board de tomber dans la banalité avec leur dernière campagne.

En effet, une étude publiée dans le « American Journal of Obstetrics and Gynecology » démontrerait que le calcium du lait réduit les symptômes du syndrome prémenstruel. La solution est donc là, chez chacun d’entre nous, dans son réfrigérateur.

Le film “Milk to the Rescue” part du principe que le syndrome prémenstruel est, aussi, une problématique masculine et montre des hommes qui stockent du lait (on ne sait jamais). Le héros de l’histoire rentre à la maison avec ses packs de lait et un bouquet de fleurs et appelle son épouse « honey, I’m home ». On laissera à chacun apprécier la pertinence et la finesse du message.

Pour mémoire, GOTMILK ? est une marque avec un taux de notoriété de 90%. L’industrie laitière dépense annuellement 150 millions de dollars (sic) sur la campagne GOTMILK ? (qui ne se limite pas à cette seule thématique).

Pour en savoir plus, voir le site de GOTMILK ?